180909

Introduction

TIl est aujourd'hui parfaitement établi que l'alimentation et l'activité physique participent de façon essentielle à la prévention des maladies les plus répandues en France comme dans tous les pays industrialisés. Consciente de cet enjeu, la France a fait de la nutrition une de ses priorités en créant en 2001 le Programme National Nutrition Santé (appelé PNNS), mis en place par le Ministère de la Santé. Ce programme vise à prévenir les problèmes de santé de l'ensemble de la population en agissant sur un de ses déterminants majeurs : la nutrition.

Malgré les messages de santé publique, le pourcentage d'obèses français est passé de 8,5 % à 14,5 % entre 1997 et 2009 de la population adulte, soit 6,5 millions de personnes en 2009 selon une enquête rendue publique le 10 novembre 2009. Le constat est clair : l'obésité ne cesse de croître dans les pays industrialisés, alors que, paradoxalement, le milliard de personnes souffrant de sous-alimentation a été atteint en 2009. De plus, la fréquence des obésités sévères a augmenté, en passant de 1,5 % en 1997 à 3,9 % en 2009.

Afin d'enrayer ce phénomène de croissance de l'obésité, la France s'est dotée en 2001 du Programme National Nutrition Santé 1, et est ainsi le premier pays de l'Union Européenne à mettre en place une telle stratégie. En 2006 le PNNS1 arrivant à terme, la France décide de refondre sa politique nutritionnelle en mettant davantage l'accent sur la prévention, par le biais de l'éducation nutritionnelle, le dépistage plus précoce des troubles nutritionnels et enfin, en s'intéressant aux populations défavorisées et précaires.

Ce PNNS 2 s'achèvera en 2010, c'est pourquoi nous allons nous demander si la politique nutritionnelle de la France a atteint son objectif d'amélioration de l'état de santé de l'ensemble de la population. Pour cela nous définirons les rôles du PNNS, ses moyens de communication et enfin, ses répercussions.

Posté par tpepnns à 14:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Introduction

Nouveau commentaire